L’actrice américaine était l’invitée du “Wendy Williams show” la semaine dernière, une émission très populaire aux Etats-Unis, elle a défendu avec verve son droit d’allaiter sa fille d’un an, Elizabella, en public. Les photos qu’elle avait postées sur les réseaux sociaux, alors qu’elle donnait le sein à sa fille ont fait l’objet d’une vague de critiques auxquelles la jeune femme de 43 ans a tenu à répondre.

allaitement-alyssa-milano
Dans une société américaine plus puritaine que la société française, les commentaires négatifs se sont accumulés suite à cette photo postée sur facebook et Instagram. Lorsque l’animatrice Wendy Williams s’est jointe à la masse des critiques sur l’allaitement en public, insistant sur le fait que personne “n’avait besoin de la voir [sa poitrine]” la jolie sorcière de “Charmed” a tenu à répondre “, C’est une bonne chose de pouvoir en parler ici. Et je pense que si ces photos peuvent ouvrir un débat, c’est parfait (…) depuis que j’ai commencé à publier ces photos, j’ai reçu beaucoup de commentaires négatifs parce que les gens ont compris que je ne m’arrêterais pas. Mes seins ne partiront pas. Je trouve ça vraiment bizarre que des gens s’opposent à ça, avec autant de conviction …, j’ai tout entendu, du “Vous devriez nourrir votre enfant dans des toilettes publiques” au “Allez faire ça dans votre voiture”, et c’est un peu choquant…, c’est dégueulasse. Pourquoi vous iriez nourrir votre enfant dans des toilettes publiques ? Donc je continuerai d’allaiter tant que je pourrai le faire.”

L’actrice a également dénoncé la sexualisation outrancière de la poitrine des femmes, dont la fonction première était de nourrir un bébé, accusant l’opinion publique de réagir plus positivement quand Miley Cyrus apparaît topless que quand elle-même nourrit sa petite fille “, c’est la société qui stigmatise (cette pratique)”. Si sa fille était présente sur le plateau de télévision, elle n’hésiterait pas à l’allaiter, a-t-elle glissé avec une pointe de malice.

Dans une précédente interview donnée en juin, elle évoquait son plaisir d’allaiter et sa volonté de continuer jusqu’aux 6 ans de sa fille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top