Catégorie Grossesse

Qu’est-ce que le périnée ?
Le périnée, également appelé plancher pelvien, est un ensemble de muscles en forme d’arc qui partent du pubis jusqu’au coccyx (bas de la colonne vertébrale). Cette partie de l’anatomie fort méconnue est d’une grande importance, il soutient les organes inférieurs de l’appareil digestif : intestin, vessie ainsi que l’utérus.. Si vous savoir où se trouve votre périnée, vous pouvez faire un petit jeu, le “stop pipi”, comme son nom l’indique, il suffit d’essayer de stopper ou de ralentir le jet d’urine lorsque vous faites pipi, sentez-vous le muscle qui se contracte à l’entrejambe, il s’agit du périnée.

Les effets de la grossesse et de l’accouchement sur le périnée
La grossesse mettra le périnée à rude épreuve, bien sûr, à cause du poids du bébé, mais aussi à cause des hormones qui provoquent son relâchement en vue de l’accouchement. Évidemment, cette relâche est encore plus importante en cas d’accouchement par voie basse puisque le jour J, le périnée devra s’étirer pour laisser passer le bébé puis reprendre sa place et sa forme initiale, plus la tête du bébé est volumineuse, plus la distension musculaire sera importante.

Les conséquences du relâchement périnéal
Un relâchement excessif du périnée a souvent des conséquences très désagréables comme des fuites ou l’incontinence urinaire (ou fécale), mais à long terme, dans les cas les plus graves, il peut etre responsable de la descente d’organes : le prolapsus, qu’une opération de chirurgie pourra corriger. Cette distension aura aussi des conséquences sur les rapports sexuels, qui seront moins intenses, en raison d’une sensibilité vaginale moindre.

Prendre soin de son périnée
Le périnée de chaque femme s’assouplit à fur et à mesure qu’elle le fait travailler, un périnée souple réduit les risques d’épisiotomie et de déchirures, et en règle générale, un périnée bien “préparé” facilitera un accouchement dans les meilleures conditions.

Il existe plusieurs manières de prendre soin de son périnée :
– Pendant la grossesse : en faisant des exercices spécifiques et des massages.
– Lors de l’accouchement par une bonne expiration (ne pas retenir sa respiration)
– Après l’accouchement par de la rééducation périnéale, des séances gratuites sont parfois proposées quelques semaines après la naissance du bébé, lors de la visite postnatale des 6 semaines. Ces 10 séances sont remboursées par la sécurité sociale. Il existe aussi certains appareils dévolus à la re-tonicité du périnée, mais il reste préférable qu’un diagnostique de l’état du périnée soit effectuée par un professionnel avant de choisir la méthode la plus adaptée à la situation de chacune. Le repos reste la première disposition pour préserver son périnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top