Catégorie Grossesse

Le rôle du fer pendant la grossesse :
Le fer est un minéral très important de notre corps, cet oligo-élément est un composant de l’hémoglobine qui transporte l’oxygène vers les muscles et les organes et permet donc un bon fonctionnement de l’organisme, le fer assure aussi une bonne protection contre la maladie et le stress. Pendant la grossesse, une femme a besoin de 2 fois plus de fer que d’habitude, étant donné qu’elle doit aussi alimenter le fœtus notamment en oxygène, l’Anses (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) recommande une dose quotidienne de 16 mg de fer par jour pour les femmes, tandis qu’une femme enceinte devra prendre au moins 30 mg de fer par jour, et ce, jusqu’à la fin de la période d’allaitement. Hors une alimentation “normale” n’apporte en moyenne que 10 à 15 mg de fer chaque jour, la plupart des femmes enceintes ont donc une carence en fer qui pourrait conduire à une anémie.

Pendant la grossesse, l’organisme de la femme absorbe mieux le fer que d’ordinaire et on peut également enrichir son alimentation avec de la vitamine C pour qu’il soit encore mieux assimilé (par exemple : jus d’orange, jus de pamplemousse, brocolis, melon, fraise, et le chou). La caféine au contraire aura un impact négatif sur l’absorption du fer.

Les conséquences d’une carence en fer :
La future maman carencée ne met pas vraiment sa santé en danger, les conséquences pour elle seront minimes (inexistantes la plupart du temps) mais le principal risque repose sur le futur bébé. En effet, le bébé dont la mère fait de l’anémie à cause d’un manque de fer a :
– 3 fois plus de chances d’être en sous-poids à la naissance
– 2,5 fois plus de chances de naitre prématurément

Quels sont les aliments riches en fer ?
Consommer au moins 3 aliments riches en fer par jour vous permettra d’atteindre la dose recommandée (30 mg/j), voici donc une petite liste des aliments riches en fer (Petite précision : la teneur en fer des aliments n’est pas équivalente à la quantité de fer absorbée par votre organisme : le fer des viandes, poissons et produits laitiers = le fer héminique s’assimile mieux que celui des sources végétales) :

Aliments riches en fer héminique Quantité de fer (pour 100g)
Palourde 25mg
Foie 9mg
Pâtes avec du poisson 9mg
Boulettes de porc 8.3mg
Rognons 8mg
Viande de cerf 7.8mg
Coeur 7.7mg
Moules 7mg
Paté de Foie 7mg
Saucisses de foie 6.4mg
Oie 5mg
Paon 5mg
Crevettes en conserve 5mg
Sardines en conserve 4.5mg
Anchois en conserve 4mg
Anchois 4mg
Langue de boeuf 3mg
Sardines en conserve 2.7mg
Viande maigre de jeune boeuf 2.5mg
Aliments riches en fer non- héminique
Quantité de fer (pour 100g)
Thym 124mg
Poudre de curry 58mg
Avoine 45mg
Cannelle moulue 38mg
Garam Masala 33mg
Romarin 30mg
Paprika 24mg
Corn Flakes All Bran 20mg
Céréales Special K 13mg
Son de blé 13mg
Graines de sésame 10mg
Farine de soja bas en gras 9mg
Gérme de blé 8.5mg
Réglisse 8mg
Noix d’anacarde 6.2mg
Ribes nigrum en conserve 5mg
Figues séchés 4.2mg
Lentilles cuites 3.5mg
Abricots 3.2mg
Amandes 3mg
Fèves de soja 3mg
Pain maltais 2.8mg
Pain complet 2.7mg
Haricots rouges 2.5mg
Cresson 2.2mg

Petite astuce : pour conserver le fer des aliments, veuillez utiliser le moins d’eau possible à la cuisson, et ne pas les cuire trop longtemps

Si vous mangez suffisamment d’aliments riches en fer, il ne vous sera pas indispensable de prendre des compléments alimentaires enrichis en fer, mais cela dépend de vos tests sanguins et de l’avis de votre médecin.

Attention néanmoins à la surdose, en effet, il est déconseillé de prendre de fortes doses de suppléments de fer, il existe un véritable danger pour le foetus au-delà de 100 mg/j

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top