Catégorie Conception

Un esprit sain dans un corps sain, tel pourrait être le crédo des femmes (et couples) qui souhaitent concevoir. Il existe donc plusieurs méthodes naturelles simples pour favoriser la conception d’un bébé.

Surveillez votre poids :
Certaines études ont montré que les femmes en surpoids ou obèses avec un IMC compris entre 25 et 39 mettaient 2 fois plus de temps que les autres pour tomber enceinte. Les femmes en sous-poids avec un IMC inférieur à 19 mettaient 4 fois plus de temps pour concevoir. L’IMC idéal pour tomber enceinte est donc celui de la norme : entre 18,5 et 25.

Attention à ce que vous buvez :
Les chercheurs ont fait la relation entre la fécondité des femmes et la quantité de caféine absorbée par jour. Boire plus de 500 milligrammes de caféine par jour (ou 5 tasses de café) aura un effet négatif sur votre fécondité. Rester sous la barre des 200-250 milligrammes (2 tasses) ne pose pas de probleme. Attention aussi aux sodas qui contiennent de la caféine.
De même, la consommation de 2 verres d’alcool par jour, ou plus, réduira votre fertilité de moitié, alors autant limiter la consommation de boissons alcoolisées dès maintenant, puisque lors des prochains mois, si tout se passe bien, vous devrez l’arrêter entièrement.
Mangez bien (et bio) :
Bien manger est un élément incontournable pour être en bonne santé, ça tout le monde le sait, mais l’alimentation agit également sur la fécondité à plusieurs niveaux, comme indiqué précédemment :  au niveau du poids (le surpoids a un effet négatif sur la fertilité), du moral: une mauvaise alimentation trop riche en graisses et pauvre en vitamines peut vous déprimer. 5 fruits et légumes par jour, 2 portions de protéines, un peu de lipides, 2 produits laitiers au moins sans oublier les sucres lents (pain, riz, pâtes) et 1.5 litre d’eau, voilà un régime équilibré, à condition de ne pas abuser des sucres et graisses. Au besoin, vous pouvez prendre des compléments alimentaires après avis médical. Les produits dits-allegés sont dans le collimateur des nutritionnistes et autres professionnels de santé, ils auraient également un impact négatif sur la fécondité.

Attention aux pesticides qui ont un effet reconnu sur la baisse de la fertilité.

Détendez-vous
Une récente étude américaine réalisée sur 400 couples qui essayaient d’avoir un bébé a mis en lumière que le stress jouait un rôle néfaste très important sur la fécondité. Les femmes souffrant de stress ou de nervosité excessive présentaient une baisse de la fertilité de 29 %. Un stress élevé peut aussi dérégler le cycle menstruel. Soignez donc votre moral par l’alimentation, le sport, votre rythme de vie…

Faites du sport
Le sport a de nombreux bienfaits, y compris sur la fertilité, il a des effets bénéfiques sur le moral, le poids et plus une personne est à l’aise avec son corps, plus elle est épanouie dans sa sexualité. Notez qu’une activité basée sur la détente offre également de nombreux avantages (yoga, voire méditation ou sophrologie)

Pour le couple :

Arrêtez de fumer :
La consommation de tabac peut réduire de 15 à 40 % la fertilité de la femme, en plus d’une baisse du nombre d’ovules, les ovocytes seront de plus mauvaise qualité et moins nombreux. Chez l’homme, les spermatozoïdes seront de moindre qualité, moins mobiles, moins nombreux, leur ADN peut aussi être altéré par le tabac. Certains centres de FIV incitent fortement les couples à stopper leur consommation de cigarettes, car leurs effets négatifs sur la fécondité sont prouvés et reconnus.

Faites l’amour souvent et au bon moment:
Il ne s’agit pas de faire l’amour tout le temps, mais de le faire souvent dans la période du cycle où la fécondation d’un ovule est possible, donc la bonne période pour avoir des relations sexuelles se situe dans une fenetre de 6 jours (3 jours avant l’ovulation jusqu’à 3 jours après). Si vous avez des cycles normaux et réguliers, l’ovulation a lieu vers le 14eme jour du cycle (à partir des dernières règles). Lors de cette période, faites l’amour aussi souvent que possible. Pour avoir une plus forte quantité de spermatozoïdes, les hommes doivent s’abstenir de toute rappor sexuel pendant les 3 jours précédant la période de fécondité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top