Catégorie Accouchement, Grossesse

Pour les couples officiellement reconnus, mariés (ou pacsés), la paternité sera automatiquement attribuée au futur père. En revanche, pour les couples non mariés, la paternité ne sera légalement reconnue qu’au moment de la déclaration administrative qui peut être soit la déclaration de naissance (dans les 3 jours qui suivent la naissance), soit une reconnaissance de paternité bien plus tardive, soit une reconnaissance anticipée de paternité pendant la grossesse.

Cette reconnaissance anticipée, le premier lien prénatal père-fils officiel, est souvent mal considérée, à tord car elle n’est utile que dans le cas où un malheur arriverait pendant la grossesse – le décès d’un des parents, par exemple, inenvisageable pour certains – le bébé pourrait alors par exemple porter le nom du père, cet acte peut aussi être perçu comme un manque de confiance envers son/sa partenaire (séparation avant la naissance) ou alors totalement l’inverse, une preuve de confiance et un moment fort, bref idéalement, la décision de faire ou non cette déclaration est un choix qui doit être réfléchi en accord dans le couple. Point positif: cette reconnaissance anticipée dispense le père de son obligation de présence au moment de la déclaration de naissance, une autre personne munie de la déclaration de paternité anticipée pourra déclarer la naissance sans la présence du père, Elle facilite aussi des démarches administratives comme la demande de congés.

Pièces nécessaires

– carte d’identité
– justificatif de domicile

La procédure

le futur papa ou les futurs parents doivent se rendre à la mairie du domicile, il semble que certaines mairies demandent la présence des 2 futurs parents tandis que pour d’autres un seul est suffisant. L’officier d’Etat civil rédigera sur place l’acte de reconnaissance anticipée mentionnant les noms, prénoms, dates et lieux de naissance, domicile du ou des déclarants qu’il inscrira dans les registres officiels. En retour, il vous donnera une copie de cet acte que vous devrez fournir au moment de la déclaration de naissance

Même si cette démarche peut sembler  peu formelle, c’est un véritable acte administratif qui vous engage et c’est irrévocable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top