Catégorie Nourrissons 0-1 an

La première précaution à prendre lorsqu’on prend un bébé dans ses bras est de bien soutenir sa tête. Et cela autant en position couchée que débout. Il faut impérativement maintenir la tête du nourrisson tant que son développement ne lui permet pas de le faire seul.

C’est l’absence de tonus de la tête qui donne une apparence de grande fragilité au bébé, lors des premières semaines de sa vie, sa tête semble démesurément grande et lourde par rapport au reste du corps et ne sera supportable par les muscles du cou et de la nuque qui ne sont pas encore assez développés, de même les capacités neurologiques du bébé ne lui permettent pas de contrôler sa tête. Le développement du contrôle postural du bébé s’effectue du haut du corps vers le bas. Il commence donc par le tonus de la tête jusqu’au contrôle des jambes et l’apprentissage de la marche.

Les différents stades de développement postural de bébé :

  • vers 1 mois, quand bébé est sur le ventre, il parvient au prix d’efforts à soulever sa tête pendant quelques secondes en prenant appui sur ses avant-bras. Ces exercices lui permettent de se muscler d’une part et de travailler le contrôle sur son corps d’autre part.
  • vers 2 mois, bébé arrive tant bien que mal à soutenir quelques instants
  • vers 3 mois, bébé peut tenir sa tête droite tout seul, en position assise. Son développement psychomoteur et notamment l’oreille interne qui contrôle l’équilibre deviennent matures petit à petit.
  • vers 4 mois, bébé maintient sa tête de manière stable. Son tonus musculaire au niveau des muscles du cou et la nuque et la maturité de l’oreille interne lui permettent d’avoir la force physique et le contrôle nécessaire.

Cette étape importante est la 1ere du développement de la posture de bébé, à la fin de ce stade, bébé a réussi à développer les muscles de son cou suffisamment pour tenir sa tête. La prochaine étape est de travailler les muscles de son dos pour réussir à tenir en position assise tout seul.

1 commentaire
One Trackback:

[…] expliqué dans l’article précédent ici, le développement du contrôle postural de bébé s’effectue de manière craniocaudal (du […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top