Catégorie Accouchement, Grossesse

Le méconium, qu’on assimile aux premières selles du bébé, est une substance organique de couleur marron verdâtre, de consistance visqueuse et sans odeur. Ce méconium est présent dans le système digestif du foetus, depuis la fin du 1er trimestre de grossesse jusqu’à son expulsion du corps de l’enfant dans les jours qui suivent l’accouchement. Sa composition varie selon le stade de la grossesse, mais il est majoritairement composé d’eau, de bile, de cellules digestives…

Après la naissance :
Lors des premiers jours de la vie de l’enfant, le méconium sera expulsé de son organisme comme les selles le seront par la suite. Cette évacuation normale est surveillée au même titre que les premières urines, elle démontre le bon fonctionnement de l’appareil digestif de bébé. Sa texture poisseuse fait qu’il peut être assez pénible à enlever, vous pouvez utiliser de l’eau tiède avec du savon doux ou du lait de toilette.

Les problèmes liés au méconium :
Il peut arriver, en fin de grossesse, que bébé expulse du méconium dans le liquide amniotique, avec des risques de développement de bactéries (alors que le liquide amniotique joue le rôle de barrière protectrice contre la prolifération de bactéries), voilà pourquoi la présence de méconium dans le liquide amniotique est surveillée. Le relâchement de méconium peut aussi obstruer les voies respiratoires de bébé à la naissance, c’est le syndrome d’inhalation méconiale.

Pour résoudre ce problème, la sage-femme pourra procéder au dégagement des voies respiratoires de bébé par aspiration à la naissance, le méconium étant source de bactéries, l’enfant sera particulièrement surveillé lors des premières heures de sa vie, et un traitement antibiotique pourra éventuellement être prescrit. Dans les cas les plus graves, le nourrisson pourra être placé sous respirateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top