Catégorie Grossesse

placenta-praevia

En temps normal, le placenta est placé en haut de la cavité utérine, mais dans un cas de placenta praevia, il se fixe en bas, près du col de l’utérus. En début de grossesse, il est normal que le placenta soit situé assez bas, mais au fur et à mesure des mois, il remonte. Mais s’il reste trop bas, cela s’appelle un placenta praevia, cette situation, qui touche environ 0,5% des grossesses, constitue un risque important et la grossesse doit alors faire d’une surveillance accrue.

Quelles sont les causes du placenta Praevia ?
S’il n’existe aucune cause déterminante responsable du placenta praevia, certains facteurs favorisent le placement anormal du placenta dans la cavité de l’utérus :
– les grossesses multiples (jumeaux, triplés…) risque multiplié par 2
– un gros bébé (et donc gros placenta)
– le tabagisme de la future maman (ou sa toxicomanie)
– un utérus cicatriciel (ancienne césarienne, ancienne IVG, fibrome)
– l’âge avancé de la future maman
– le recours à la FIV
– un antécédent de Placenta praevia lors d’une précédente grossesse
– la mauvaise formation du placenta ou son implantation trop basse

Les conséquences et précautions à prendre :
Si cette anomalie n’est pas fatale au déroulement de la grossesse, cette dernière est considérée comme “à risque” et cela peut avoir des conséquences importantes qui impliquent une forte surveillance médicale :
– hémorragies et saignements
– souffrances fœtales
– mauvaise circulation du sang
– mauvaise oxygénation fœtus
– hausse du nombre d’échographies de suivi
– naissance prématurée
– risque important de césarienne
Ces risques ne sont pas à négliger puisque leurs conséquences peuvent être fatales au bébé, voire à la maman dans les cas les plus extrêmes.

Concrètement, comment se passe la grossesse en cas de placenta praevia ?
Au début de la grossesse, des saignements légers et peu (ou pas) douloureux peuvent survenir de manière aléatoire, au cours du 3eme trimestre, un saignement plus important peut apparaître, mais dans 25 % des cas, aucun signe extérieur ne sera visible. Le diagnostique ne pourra être établi de manière formelle qu’au cours de l’échographie du 2eme trimestre, cependant le placenta peut encore remonter jusqu’au début du 8eme mois de grossesse et, jusqu’à ce moment, le placenta praevia est réversible. Les échographies de contrôle seront plus fréquentes que lors des grossesses classiques, et à l’approche de l’accouchement, des précautions supplémentaires devront être prises : repos, déplacements limités… Dans les derniers moments de la grossesse, en cas de contractions ou de saignements, l’hospitalisation sera nécessaire pour s’assurer de la bonne santé du bébé. Dans 75 % des cas de placenta praevia, le bébé naitra par césarienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top