Catégorie Accouchement, Grossesse

La reprise d’une vie sexuelle après l’accouchement peut prendre du temps, mais en la matière, il n’y a pas de normes. Si la plupart des femmes préfèrent attendre 2 ou 3 mois – parfois plus . D’autres auront envie de calins à peine bébé né. Qui dit rapport sexuel, dit possibilité de tomber enceinte à nouveau. Souhaitez-vous avoir 2 enfants d’âge très rapproché ? Ou préférez-vous prendre le temps de vous occuper de votre petit ange ? Voici ce qu’il faut savoir sur le sujet pour reprendre une vie sexuelle en toute quiétude. Risque t-on de re tomber enceinte après l’accouchement? Et si oui, au bout de combien de temps ? L’allaitement empêche t-il vraiment de tomber enceinte ?

Vous devez savoir qu’il est possible de retomber enceinte à peine 3 semaines après avoir accouché. Ceci même si la jeune maman allaite et/ou n’a pas encore ses règles. Donc pour éviter une grossesse non prévue, si tel est le souhait des parents, il faut utiliser une méthode contraceptive. Par exemple reprendre la pilule si la maman n’allaite pas son bébé.

L’allaitement empêche vraiment de tomber enceinte ou bien c’est une idée reçue ? Oui et non, cette méthode de contraception naturelle n’est fiable qu’à 99%. Elle présente donc un risque non négligeable de grossesse “surprise”. Ce risque augmente au fur et à mesure que bébé grandit et prend moins de lait, commence la diversion alimentaire, fait ses nuits, ou alors vers l’age de 6 mois. Il est donc très important que l’allaitement soit exclusif. Rater plusieurs tétées de suite peut enrayer la fiabilité de ce moyen contraceptif. Pour prévenir cette possibilité, la jeune maman peut surveiller les signes montrant que son corps est en mesure de porter un nouvel enfant : la reprise du cycle menstruel, voire faire ses courbes de température indiquant une éventuelle ovulation.

Quel contraceptif utiliser pendant l’allaitement ?

Il est conseillé d’en discuter avec un médecin qui au choix prescrira une pilule micro-progestative, un implant ou un DIU (dispositif intra utérin: stérilet). Dans tous les cas, les pilules combinées connues pour diminuer la lactation et donc impacter négativement la croissance du bébé lors de ses premières semaines sont déconseillées. Cependant, certaines études tendent à prouver que les effets négatifs des pilules combinées ne sont pas significatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top